La Logique ? Mais quelle logique ? La tienne ? La mienne ? …. La logique est-elle « une » ou « plusieurs » ?

La logique c’est avoir une première réaction qui te permet, face à un élément mis devant toi, de le comprendre et de le faire aller plus loin.

La logique vient instantanément. Elle n’est pas raisonnée, elle n’est pas réfléchie, elle est instinctive, immédiate, elle fait partie de cet élément que le corps impose.

La logique va dans la compréhension instantanée d’un élément.

La logique, en fait, fait appel à l’intelligence plus qu’à d’autres paramètres.  La logique est une. La logique est unique.

Q.  La logique ne permet pas d’erreur, est-ce exact ?

R.  Normalement, si tu es dans la logique, tu ne peux pas commettre des erreurs, mais si tu es dans le cas de l’élément ou de l’événement mensonger qui t’empêche d’être dans le bon sens, tu es obligé de commettre des erreurs avec la logique. Tu peux les commettre si, ceux qui sont autour de toi sont dix à vouloir te faire entendre leurs raisonnements et s’il est mensonger et si tu n’as pas conscience du mensonge, tu peux te laisser prendre.

Q.  Est-ce que l’esprit d’analyse est obligatoire pour être dans la logique ?

R.  L’esprit d’analyse n’est pas obligatoire immédiatement, dans l’immédiat. Pour avoir l’esprit logique, il faut avoir une réflexion instantanée et immédiate selon l’événement. Logiquement, nous ne sommes pas tous capables de réagir immédiatement dans le bon sens, mais le premier état d’esprit, le premier instinct qui nous est donné, c’est la logique. C’est à ce premier état d’esprit ou d’instinct que nous devrions nous référer et auquel nous devrions rester attachés, parce que l’esprit d’analyse nous oblige à intellectualiser ou à nous conformer à nos conceptions.

La logique ne doit pas faire partie de nos conceptions, elle doit faire partie de notre conception instantanée et immédiate.

Q.  j’ai remarqué que lorsqu’on était troublé psychiquement ou même physiquement, on n’était pas toujours dans la bonne logique.

R.  Oui, et cela se passe fréquemment. Si vous êtes dans un problème particulier, vous allez rencontrer autour de vous plein de gens qui sont dans le même problème que vous. Si vous n’êtes pas capables de vous référer à l’élément et à la personne et si vous faîtes tout revenir à vous, si vous n’êtes pas sereins, vous pouvez absolument fausser votre logique si vous êtes concerné par ce même problème, c’est tout à fait exact.

Q.  Quel rapport il peut y avoir entre logique et sagesse ? Si une personne est dans la sagesse peut-elle être forcément logique ?

R.  Il y a un rapport étroit entre la logique et la sagesse car la logique te mènera à la sagesse. Si tu sais être logique en toute circonstance, tu deviendras obligatoirement sage, mais si tu as acquis la sagesse avant d’être logique, tu risques de ne pas savoir toujours être logique avec une seule logique. La sagesse peut te conduire, si tu n’es pas passée par la logique à plusieurs formes de logique.

Q.  Oui, est-ce que la présence d’esprit peut être considérée comme une logique ?

R.  Oui, absolument. D’ailleurs quand tu dis « présence d’esprit », c’est toujours quelque chose de très juste et de bien placée, c’est donc ce qui fait partie de la logique. Si tu as la présence d’esprit de faire quelque chose au moment où un élément ou un événement se présente devant toi, c’est effectivement là que tu peux remarquer quelle est la logique de la personne et que la logique est toujours bonne à ce moment-là.

Q.  Peux-tu nous faire la distinction entre l’instinct, le réflexe et l’intuition, en analogie avec la logique ?

R.  Entre le réflexe et l’instinct, il y a une toute petite différence. L’instinct, c’est quelque chose qui nous met en expectative et qui nous permet de définir un élément. Le réflexe, c’est un peu plus violent. C’est quelque chose qui nous fait sursauter, sauter et, il y a quand même une petite différence. Et entre l’instinct et l’intuition, il y a une grande différence, car l’intuition va puiser dans la pensée, et nous permet de comprendre dans notre esprit, alors que l’instinct nous permet de comprendre dans notre corps et dans l’élément matériel. Voilà la différence. Entre ces éléments et la logique, il n’y a pas de différence, ils sont tous les trois assujettis à la logique car ils en ont besoin.

Q.  Je pars du principe qu’il y a des degrés dans la logique. Est-ce qu’elle n’est pas d’autant plus intense que notre esprit est vacant ?

R.  Lorsqu’un élément vous est présenté, il ne doit y avoir qu’une logique, en fonction de l’environnement et en fonction des principes de l’amour. Mais si vous avez une application de plusieurs logiques qui vous vient à l’esprit à la suite d’un élément, c’est que vous aurez fait appel à votre conscience qui concerne plus exactement nos coutumes, nos usages, nos personnalités. Ceux qui ont plusieurs logiques sont ceux qui vont réfléchir et qui vont avoir plusieurs temps de réflexion. Mais pour un élément, il y a qu’UNE seule LOGIQUE à adapter, il n’y a qu’UNE REALITE*, qu’UNE VERITE*, et ces trois mots sont très porteurs de notre évolution. Pour ta question cependant il est exact que tu peux passer par plusieurs étapes avant d’acquérir la logique juste.

Q.  Lorsque tu nous dis que la logique fait appel à l’intelligence plus qu’à d’autres paramètres. De quelle intelligence parles-tu ?

R.  Il n’y a qu’une intelligence, et lorsque vous vous en servez, elle vient du cœur. L’intelligence, c’est la compréhension instantanée d’un élément qui fait parler notre cœur. Elle vient de notre cœur. L’intelligence n’est pas afférente à l’esprit, elle est afférente à l’âme et au cœur.

Q.  La force de l’esprit conscient permet-elle de saisir le sens de la logique dans notre environnement ou de tout ce qui est existant ?

R.  Oui absolument. La force de l’esprit conscient doit te faire saisir tout ce qui est dans l’environnement et ce qui est existant. C’est tout à fait exact, c’est une phrase bien construite et elle est juste, c’est ainsi que tu peux définir. Pour être logique il faut savoir vivre avec ce qui est notre environnement, ce qui est notre existence, ce qui est notre vie de tous les jours, mais aussi ce qui est la face cachée de tout cela. Être logique, c’est savoir adapter ce qui est réel et ce qui n’est pas connu, ce qui est inconnu.

Q.  Est-ce qu’être philosophe signifie être la plupart du temps dans la logique ?

R.  Être philosophe, c’est adapter la logique à ce qui te paraît le moins difficile à supporter. La philosophie te permet de sortir de l’état de souffrance et te donne la possibilité de supporter tout ce qui est existant surtout si c’est dur à comprendre donc à accepter. Mais la philosophie est un très grand état, c’est une très grande vibration, nous l’atteindrons après avoir obtenu la logique !

Pour compléter mes propos, j’ajouterais pour vous aider à prendre cette conscience en votre esprit, en votre pensée, parvenir à savoir définir la vérité, voir la réalité et connaître la logique des évènements en fonction de ces deux précédents. REALITE-VERITE. VERITE-REALITE. La logique, c’est le troisième élément qu’il faut accoler à ces deux précédents.

Si vous ne faîtes pas cela, si vous n’avez que la réalité et la vérité, si vous ne savez pas être logique en fonction de tout ce qui est l’environnement de ces éléments, vous ne pourrez pas avancer et avoir la connaissance, vous ne pourrez pas entrer dans la philosophie, vous ne pourrez pas devenir ces êtres capables, à chaque instant de leur existence et de leur vie, de définir avec bon sens ce qui est existant. RÉALITÉ, VÉRITÉ et LOGIQUE sont trois éléments indissociables.

Si vous n’avez que la vérité et la réalité, il y aura plusieurs formes de vérité assujetties à une réalité, il faudra savoir définir la réalité et y appliquer une seule vérité, mais si vous n’avez pas la logique, vous ne pourrez pas entrer dans la conception de la réalité et de sa seule vérité. Il est très important que vous sachiez définir cela.

Vous devez toujours savoir et toujours comprendre que:

– face à une réalité, il y a quelque chose d’irréel,

– face à une vérité, il y a un mensonge,

– face à l’amour, il y a la haine.

Il y a des éléments il n’y a pas d’opposition parce qu’ils englobent le TOUT, mais à partir du moment où vous entrez dans le TOUT, c’est que tout est possible. Donc si vous voulez garder un esprit logique, vous devez absolument, lorsqu’un élément et un événement vous est (sont) présenté(s), réfléchir, mais surtout bien tenir compte de votre première impression, c’est très important pour chacun de nous, car notre première impression sera toujours la logique des éléments.

* voir article 1 philoVie

5 Comments

  1. 9 mars 2018 at 10:13

    I have read so many articles or reviews regarding the blogger lovers but this article is really
    a pleasant post, keep it up.

    • Françoise VALLA
      9 mars 2018 at 7:45

      thank you And of course we continue, together. It is a work also based on the exchange … do not hesitate to communicate us your reflections or your questions!

  2. 2 mai 2018 at 7:04

    My brother recommended I would possibly like this web site.

    He was entirely right. This post actually
    made my day. You cann’t consider simply how much time I had spent for this info!
    Thank you!

  3. 4 mai 2018 at 11:27

    Thanks for the sensible critique. Me & my neighbor were just preparing to do a little research about this. We got a grab a book from our area library but I think I learned more clear from this post. I’m very glad to see such fantastic information being shared freely out there.

  4. 23 mai 2018 at 11:02

    I am really grateful to the holder of this website who has shared this fantastic post at here.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *