Une loi du respect universel pour respecter TOUT ce qui est existant ?

Après la distinction entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, qui se situent dans le macrocosme et les microcosmes, il est apparu absolument évident qu’il fallait une loi du respect pour maintenir les univers en place, et permettre que tous ces fonctionnements déjà acquis, déjà institués, puissent rester fixes, puissent rester tels qu’ils étaient créés à la base, tels qu’ils ont été édifiés en origine et en tout premier lieu. La loi du respect, dans l’univers, signifie qu’elle maintient en place les organisations qui venaient d’être faites. C’est par le fondement du respect que la tolérance à la vie pour tous, a pu être créée. C’est par le respect que l’organisation de l’univers a pu se dérouler.

La loi du respect de l’univers est définie pour mettre en place les organisations existantes. Toutes créations prenant naissance, qu’elles soient utiles ou inutiles, sont respectées. C’est en ce sens que tout ce que nous faisons, tout ce qui existe dans l’univers, tout ce qui est fait, tout ce qui est assumé par quelqu’un, par une créature, quelle qu’elle soit, est respectée.  C’est en ce sens que le mal et le bien existent, c’est à cause de la loi du respect que le mal a pu prendre naissance,

Q.  Il semble que tu veux nous amener à comprendre la loi du respect, sa nécessité, parce que tant qu’on ne la comprend pas, on n’admet pas que des développements hors de notre entendement puissent se faire, on ne comprend pas qu’on puisse construire des choses négatives. Dans la mesure où on aura compris le rythme de la loi du respect, on admettra que cela puisse se faire, que cela puisse exister, et à partir de ce moment-là on pourra rentrer dedans pour le modifier. Est-ce exact ?

R.  Oui, mais Je n’irai pas encore tout à fait, ou plutôt, tout de suite jusque là. Je dirai que, à partir du moment où nous comprendrons pourquoi il y a une loi du respect universel, nous allons pouvoir, effectivement, être beaucoup plus justes vis à vis de tout ce qui est existant. Que nous acceptions ou pas, si nous comprenons, ça suffira pour nous aider à à accepter en tant que tel, à comprendre jusque dans le plus mauvais des sens et à permettre que ces plus mauvais sens ne soient responsables des catastrophes répercutées sur la matière et par la nature. C’est ce que vos compréhensions nous permettront de définir pour changer d’autres paramètres ailleurs qui, en laissant sa force à la loi du respect universel, vont maintenir ce qui fait et a fait nos vies, nos difficultés, nos joies et nos bonheurs.

Au niveau de la loi du respect universel, nous pourrons faire évoluer certaines choses lorsque d’autres édifications auront pris place et naissance dans l’univers, mais ce qui est existant nous ne le changeront pas, nous garderons la loi du respect universel telle qu’elle est, et peut-être sur des édifications nouvelles, construirons-nous une autre loi du respect, mais celle-ci présente restera telle qu’elle.

Q.  Oui je me posais la question, quelle est la différence entre le respect universel et le respect tout court ? Tu nous as donné une explication auparavant en nous disant que le respect que l’on peut avoir envers toute création humaine qui nous environne est complètement différent au niveau de l’échelle par rapport au respect universel qui, lui, garantit le développement de l’univers, l’évolution de l’univers. Est-ce que c’est juste ?

R.  Oui, et je rajouterai pour bien vous permettre de faire la distinction, que le respect universel se base sur l’entité Divine, sur l’entité des univers, sur le cosmos, sur les humains et sur les planètes. Alors que le respect au niveau terrestre, au niveau échange entre nous dans la condition que nous imposent nos vies, est très souvent nuancé par les raisons des plus forts et des dirigeants, et ne peut être considéré que lorsque ça devient une certitude pour au moins plus d’1 million d’esprits à la fois, que lorsque ça devient quelque chose à respecter surtout s’il y a des réfractaires dans les communautés humaines, c’est que les réfractaires sont aussi à entendre, mais au niveau terrestre, le respect ne peut tout englober.

Q.  Tu as attiré notre attention sur le fait que le respect à notre niveau, pouvait être limité, restrictif, alors que le respect universel, lui, permet toute l’évolution des édifications au rythme des constructions.

R.  Oui, le respect universel ne supporte et ne retient aucune opposition quelle qu’elle soit, la notion du respect universel se fond avec tous les paramètres qui sont utiles car, au niveau universel, tout ce qui est créé est fondamental, rien n’a été inutile dans les créations et tout a été gardé, utilisé, compartimenté, affecté. Le respect terrestre, de la planète, supporte des oppositions, des controverses.

Q.  Peux-tu nous dire quelle incidence la loi du respect universel a-t-elle sur notre comportement humain en individuel, parce que j’ai l’impression, moi, d’obéir beaucoup plus à la loi du respect humain et de ne pas du tout sentir cette loi du respect universel ?

R.  La loi du respect universel a une incidence fondamentale pour chacun, car elle va nous permettre de faire exactement ce que nous voulons dans l’individuel. Elle va respecter notre individuel, notre personnalité, notre identité, et elle va nous permettre de faire tout ce que nous voulons dans nos conditionnements terrestres parfois si durs. La loi du respect universel conditionne en grande partie la liberté des humains, pour aller dans le bien ou le mal.

Les gens respectent en fonction de ce qui leur convient et vous pouvez voir des êtres humains absolument respecter de grands bandits, de grands criminels, de grands tueurs. Vous pouvez voir des êtres humains respecter tous les fondements de la société terrestre, même si ces fondements et ces actions qui sont répercutés dans nos vies, et pour chacun d’entre nous, causent parfois un mal terrible à certains, mais que d’autres sont très heureux d’avoir à leur portée, le respect universel qui considère toutes choses, met en évidence ce qu’il faut connaître, ce qu’il faut savoir, afin de lui donner sa place réelle et intrinsèque à nos désirs les plus forts, pour chacun de nous sans exception dans son individualité, dans son idéologie la plus légitime et la plus personnelle. Alors je ferai une petite distinction sur le respect humain, tel que nous le concevons, et sur le respect universel, tel qu’il doit être conçu.

Pour le respect humain, nous avons tous, dans nos comportements, nos idéologies, nos façons d’être et de penser. Nous avons tous dans nos actions, dans nos façons d’aimer, une note contraire et de non respect à quelqu’un.

Au niveau du respect universel, lorsque le respect universel s’applique, il ne fait aucun manquement à quiconque, il sauvegarde ce qui est existant, il l’analyse, il le prend comme tel, il le respecte, et il permet ainsi la création des univers.

Il faut déjà bien faire cette distinction en vous c’est très important, très important parce que si vous ne savez pas vous placer dans le contexte de la loi du respect universel, vous serez toujours en défaut dans la notion du respect humain.

Je m’explique.

La notion du respect humain est une notion qui doit nous apporter un sens de compréhension à tout respect qui est suscité par une action quelconque, de qui que ce soit. Mais dans le respect humain, il faut parvenir à reconnaître ce qui est respectable par rapport aux permissivités que la nature terrestre nous confère. Au niveau du respect universel, tout ce qui est créé, tout ce qui est édifié, tout ce qui est pensé, tout ce qui est programmé, à sa raison d’être, et nous permet l’évolution et nous permet de faire la distinction entre ce qui est un début et ce qui va être une fin.

Le respect universel est un élément qui accorde sa place et sa raison d’être à tout sans aucune exception.

Entrez bien en votre esprit ce qu’est le respect universel et dites à tout un chacun qu’il existe, dites qu’il y a une telle loi dans l’univers qui permettra toujours, par sa présence, de ne rien empêcher et de tout accepter, en sachant qu’accepter le mal veut dire que vous le recevrez toujours à un moment ou à un autre, cela veut dire qu’à un moment ou à un autre vous en serez terrassés, si vous n’avez pas su respecter ce qui est existant en donnant du respect à ce qui peut se moduler en son intérieur et en fonction du cosmos, de l’univers, du divin et de l’humain.

Q.  Enfin, moi, je suis un petit peu perdu avec le terme «respect universel», je n’arrive pas bien à faire le lien entre le mot «respect», le mot «accepter», le mot «tolérer», le mot «reconnaître», je n’arrive pas bien à me situer, est-ce que Tu peux me donner un peu plus d’explication ?

R.  Je vais te faire une distinction entre les 3 mots que tu viens de prononcer :

Le mot «respect» signifie adhérer immédiatement, totalement, à ce que sont les autres. Ca, c’est pour la terre et dans l’universel, c’est prendre en compte, mettre à sa place chaque élément existant, qu’il soit bon ou qu’il soit mauvais.

Le mot «tolérer», c’est prendre l’autre tel qu’il est, sans vraiment adhérer à ce qu’il est, avoir des réserves, émettre des réserves. Mais tolérer, c’est-à-dire passer sous silence et se taire dans les oppositions que  tu pourrais lui donner, que tu pourrais lui faire.

Le mot «reconnaître», c’est savoir que cela existe, ce n’est pas respecter, ce n’est pas tolérer, reconnaître, c’est arriver à faire avec ce qui est autre que toi, reconnaître tout à coup qu’il a sa place aussi dans le niveau terrestre. Au niveau universel, «tolérer», c’est accepter que l’autre existe, mais ne pas suivre forcément sa ligne, ni entrer dans sa vibration. C’est comprendre qu’il a le droit  d’être aussi et ne pas forcément t’en embarrasser. «Reconnaître», c’est savoir qu’il existe et qu’il est là, c’est le rencontrer de temps en temps, mais pas forcément suivre ce qu’il est. Au niveau universel, «reconnaître», c’est voir qu’il y a un autre avec toi qui peut suivre ce que tu es et ce que tu veux.

Le mot «accepter» accolé avec chacun d’eux signifie que tu les relies.

 

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.