L’orgueil est la « chose » la mieux partagée …. Mais si l’orgueil était nécessaire pour évoluer ?

L’orgueil est une façon d’être qui a une force extrêmement grande ; nous croyons avoir raison en tout, même si nous nous trompons. L’orgueil est le défaut par excellence qui annihile toutes les qualités et qui nous empêche de les exprimer, et qui nous donne à croire que nous avons des qualités, alors que se sont des défauts. Devant tous les défauts existants, il n’y en a pas un, qui comme l’orgueil, empêche l’être humain de se voir tel qu’il est. Autrement dit, nous sommes capables de reconnaître nos défauts, sauf celui de l’orgueil !

Q.  Peut-on dire que l’orgueil va créer, suite à une réaction de l’ esprit, du corps ou du cœur, un blocage complet, l’orgueil va se mettre en avant, et la personne ne veut plus rien entendre ?

R.  L’orgueil s’est mis en place dans l’esprit et non pas dans le cœur ou le corps. L’égo, c’est le corps. L’égo et l’orgueil ont quelque chose à voir ensemble, mais l’orgueil est un état d’esprit qui s’est mis en place après utilisation de tous les autres défauts, l’être humain fait les choses en fonction de tout ce qui fait son propre orgueil, et même dans un état de dissimulation totale, même dans un état de soumission totale, même dans un état de résignation totale, un être humain a toujours un orgueil. Il s’avère que l’orgueil est le défaut que tous les précédents ont engendré sans exception aucune. Aucun être humain n’a fait exception à ce défaut, l’orgueil est en chacun d’entre nous.  L’orgueil veut que même devant le plus petit, même devant le plus misérable, même la résignation est devenue de l’orgueil.

Q.  Alors, si je comprends bien nous sommes tous orgueilleux, sans exception, dans notre domaine ?

R.  Oui absolument, nous sommes tous orgueilleux, sans exception, dans notre domaine. L’orgueil est notre mal commun.

Q.  Existe-t-il malgré tout, un moment où l’on peut être fier sans être pour cela dans l’orgueil ?

R.  L’orgueil peut être une qualité, s’il est exprimé sur quelqu’un d’autre. S’il est exprimé pour soi-même, c’est un très grand défaut. L’orgueil de ce que tu es, est un très grand défaut. Si tu as de l’orgueil pour ce que font ceux que tu aimes, c’est une très grande qualité.

Q.  Comment faire les distinctions entre l’orgueil, qui, pour moi, a une connotation très écrasante et très déplaisante, face à la notion de dignité pour soi-même, et de fierté ou de valorisation pour les autres ?

R.  Pour faire la distinction entre l’orgueil de quelqu’un qu’il a vis à vis de lui-même, je le répète, il faut bien entendre cela, et la satisfaction que vous avez de quelque chose, ça fait une grande différence, parce que l’orgueil, c’est votre esprit qui l’exprime, alors que la satisfaction, c’est votre cœur qui l’exprime.

 Q.  Pour moi l’orgueil c’est un défaut, mais la fierté est une grande qualité car c’ est une grande motivation dans la vie !

R.  La fierté est une motivation, la fierté c’est très bien, à condition qu’elle ne soit pas démesurée. Si elle est juste et bien appliquée vis à vis de ce que tu as fait, il n’y aura pas de problème, mais si tu as une fierté démesurée, ce qui est bien souvent le cas, tu te rapproches à ce moment là de l’orgueil, et seul ton esprit est en cause, et ton esprit peut se tromper à tout moment. Le seul élément qui ne se trompe pas, c’est notre cœur. Par contre notre cœur peut être trompé. C’est lorsque les sens physiques sont engagés et qu’ils vibrent sans distinction que le cœur est trompé. Sans l’amour sexuel, le cœur ne se trompe guère et lorsque tu es trompé en amitié, c’est lorsque ton esprit est bon que cela est possible. L’amour fait d’abord parler le cœur, l’amitié fait d’abord parler l’esprit, l’amour est l’apanage du cœur, l’amitié est l’apanage de l’esprit qu’il fait vibrer avant de toucher le cœur.

Q.  Est-ce qu’on ne peut pas dire justement que l’orgueil écarte foncièrement la bonté ?

R.  Oui à partir du moment où il y a l’orgueil, il ne peut plus être question de bonté, et il ne saurait être question d’amour non plus, d’amour pour les autres. Lorsqu’il y a l’orgueil, il n’y a qu’un amour démesuré pour soi-même. L’orgueil est le défaut qui casse le véritable amour et la réelle bonté.

Q.  tu nous as dit tout à l’heure que nous n’avons pas conscience de ce défaut, qui est l’orgueil, or il me semble que nous sommes déjà plusieurs autour de la table à avoir bien conscience de le posséder, mais peut-être ce que tu veux dire, est que nous n’en avons pas conscience lorsque nous l’utilisons ?

R.  Oui je veux dire que les défauts que nous avons, nous en avons conscience assez rapidement, que nous en avons conscience et que nous les utilisons, mais lorsque nous utilisons l’orgueil, il nous faut un temps, parfois assez long, pour se rendre compte à tel moment nous l’avons utilisé. Et pour chacun c’est ainsi. La conscience de l’orgueil doit aller jusqu’à comprendre que l’orgueil est ce qui nous perd dans les méandres des défauts, du mal, des erreurs, des inepties, des fautes etc.

Q.  Quel est le résultat de l’humilité en opposition à l’orgueil ?

R.  Lorsque tu es dans la qualité de l’humilité, il est absolument évident que l’orgueil a beaucoup de mal à passer, mais si l’instant d’après tu accomplis une action, qui te donne à nouveau de l’orgueil, l’humilité ne sera pas plus forte que l’orgueil. C’est l’orgueil qui deviendra plus fort que l’humilité. Nous devons effectivement se servir de l’humilité pour ne pas avoir cette réaction d’orgueil en permanence, mais rares sont les moments où l’orgueil est abaissé, ça arrive heureusement, et nous avons beaucoup d’autres qualités dont nous savons nous servir, qui nous permettent de ne pas être orgueilleux en permanence.

Q.  Je vois trois mots qui s’alignaient les uns derrière les autres, orgueil qui est lié à un excès de confiance, qui lui peut venir soit d’un manque de connaissance ou soit d’un excès de connaissance.

R.  Oui parfaitement, ce sont les deux choses qui donnent à l’être humain le sens de l’orgueil, et dont il ne sait se départir.

Q.  Peux-tu faire un parallèle entre l’orgueil et la prétention ? Est-ce l’orgueil qui amène la prétention, ou est-ce la prétention qui amène à l’orgueil ?

R.  Oui. L’orgueil, c’est se croire supérieur aux autres, supérieur à la matière, supérieur à la nature, supérieur dans la création et se trouver plus que  fier d’avoir créé quelque chose.  L’orgueil, c’est être imbu de sa création. Alors que la prétention, c’est se distinguer des autres et se trouver vraiment au-dessus des autres, se hisser au-dessus des autres. C’est penser que les autres sont nuls et que toi-même tu es le meilleur de tous. C’est se croire le meilleur. Avoir de l’orgueil c’est penser que ce que tu as fait c’est très valable, c’est extraordinaire, mais ça ne te donne pas forcément le désir d’écraser les autres. La prétention te donne envie d’écraser les autres en permanence. La prétention, c’est l’extrême négatif de l’orgueil.

Q.  J’aimerais savoir quelles sont les conséquences positives de l’orgueil

R.  Oui l’orgueil, quand il a jailli suite à la création, est très positif puisqu’il a permis de créer sans arrêt. C’est grâce à cette motivation que donne l’orgueil que les créations sont possibles.

Q.  Et la fierté ne suffit pas ?

R.  Oui la fierté suffit absolument car elle peut être positive si vous n’en faîtes pas tout un état ! C’est quand même assez négatif que d’être fier aussi, c’est plus souvent pris pour un défaut que pour une qualité. Lorsque la fierté est poussée à l’extrême elle devient l’orgueil, mais en général la fierté ne permet pas d’aller plus loin. Et la fierté ne suffit pas parce qu’elle s’arrête à ce qui est existant et ne permet pas d’innover davantage, alors que l’orgueil permet d’aller plus loin. L’orgueil en nous a une place que l’on ne peut enlever ; l’orgueil s’avère nécessaire pour la création !

 

7 Comments

  1. 6 mars 2018 at 5:21

    I aɑm impressed with this sitе, very I am a fan.

  2. 20 avril 2018 at 12:22

    When some one searches for his necessary thing, therefore he/she needs to be available that in detail, therefore that thing is maintained over here.

  3. 2 mai 2018 at 10:07

    I don’t even know how I ended up here, but I thought this post
    was great. I do not know who you are but certainly you’re
    going to a famous blogger if you aren’t already 😉 Cheers!

  4. 3 mai 2018 at 12:03

    I like reading an article that can make people think.

    Also, many thanks for allowing me to comment!

  5. 5 mai 2018 at 7:40

    It’s in reality a nice and helpful piece of information. I’m happy that you shared this helpful info with us. Please stay us informed like this. Thanks for sharing.

  6. 5 mai 2018 at 4:48

    We stumbled over here coming from a different web address and thought I may as well check
    things out. I like what I see so now i am following you. Look
    forward to looking at your web page again.

  7. 28 juin 2018 at 10:09

    Awesome! Its in fact awesome article, I have got much clear idea concerning from this piece of
    writing.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *