La paix …. Pour tout et pour tous en 2018

La paix, c’est savoir, tout d’abord, dans l’action, être calme en toute circonstance, c’est vouloir, avec notre esprit, qu’il n’y ait aucune action de violence, aucune action de répression, aucune action de profit, aucune action de pouvoir sur l’autre, sur les autres.

Être dans l’action de la paix, c’est être capable d’accepter, mais qu’il y ait également un échange, sur nos façons de faire, et que les autres ne soient pas en état de querelle avec nous. Et, pour qu’ils ne soient pas en état de querelle avec nous, il faut vouloir et savoir être calme.

La définition de la paix, c’est être dans l’harmonie avec tout ce qui est existant, et surtout ne pas chercher à contrer les autres, ne pas chercher à les écraser.

La paix, cela signifie, harmonie, calme, joie, bonheur, amour, sérénité, amitié, sincérité, merveilleux.

Q.  Si on développe plus la transparence, est-ce qu’on peut améliorer la communication avec plus d’honnêteté, et qui pourrait dissuader de faire la guerre ?

R.  Oui, il est très difficile pour nous, êtres humains, constitués d’un corps, d’un cœur et d’un esprit, d’être très transparents vis-à-vis des autres, parce que notre corps nous permet toutes les manipulations, tous les mauvais sens. Ce corps peut absolument nous aider à penser à l’intérieur comme nous voulons et à montrer à l’extérieur ce que nous voulons, à dissimuler en un mot de façon très profonde et très subjective. Au niveau de nos subconscients, nous nous connaissons tous et nous savons tous qui nous sommes. Nos inconscients nous permettent de définir le mal et le bien qui sont chez les autres. Attention, un inconscient très élevé nous permet, plus qu’un inconscient très petit, de voir le mal des autres, de nous rendre compte quel est le négatif chez les autres parce que nous ressentons et nous nous plaçons sur la vibration de la personne, nous ressentons cette personne avec une très grande prescience. Un inconscient très petit, nous enlève la possibilité de voir qui est mauvais, dans le premier instant en tous les cas, car si nous sommes confrontés au mal de la personne, alors ensuite, nous pouvons le définir.

Dans la pureté, l’amour a pris naissance, dans le matériel, la cupidité a pris naissance et, dans la vie, tous les défauts ont pris naissance.

Q.  Dans le schéma de construction de la paix, quelle est l’importance de la fantaisie ?

R.  L’importance de la fantaisie dans le schéma de la paix est très merveilleux, la fantaisie a une très grande place et un très grand rôle à jouer, dans le sens de la paix.

Q.  Est-ce qu’il ne serait pas nécessaire avant tout de faire la paix avec soi ?

R.  Être en paix avec soi est très important à faire. Être en paix avec son conjoint, ses enfants, son voisin, avec ceux qui sont plus loin, serait quelque chose de très merveilleux et de vraiment extraordinaire. Et je rajoute que sur terre, nos corps nous empêchent d’être dans ce sentiment de maîtrise totale. Nos esprits lorsqu’ils ont atteint ce stade élevé dans le bien, essayent au maximum de se corriger, mais nos corps ne suivent pas, et parfois, souvent même, nous sommes obligés de lâcher prise avec notre esprit pour donner libre cours à notre corps. Cela nous donne bien des difficultés et nous empêche, dans notre réflexion, de devenir des êtres plus légers, plus aimants, plus justes. Le sentiment de paix, lorsqu’il est acquis, enlève tous les autres défauts.

Nous ne pouvons pas annihiler nos défauts en arrivant seulement dans la vibration du pardon.

Nous ne pouvons pas annihiler nos défauts en arrivant seulement dans la vibration de la justice.

Nous ne pouvons pas annihiler nos défauts en arrivant dans la vibration de la sérénité, mais dans celle de la paix, oui, nous le pouvons et c’est instantanément possible dans cette vibration.

Q.  Est-ce que la paix est une seule énergie ou a-t-elle plusieurs facettes ?

R.  La paix est une énergie unique et très concentrée dans un sens d’unicité, elle n’a pas plusieurs facettes, elle ne peut avoir qu’une prépondérance, qu’un objectif, qu’une qualité. Le sens de la paix, la vibration de la paix nous donne la possibilité d’annihiler tous nos mauvais sens, tous nos défauts, mais cela vient d’une force exceptionnelle qui prendrait nos corps en entier, nos esprits en entier et nos cœurs en entier pour ne faire qu’une unité. C’est une énergie de la plus haute densité, de la plus haute qualité, c’est celle que nous devons trouver, pour échapper au négatif et sortir du mal.

Q.  Est-ce que, parfois, nous arrivons à cet état, même de façon très fugace ?

R.  Oui absolument mais bien souvent nous sommes en paix avec la nature, en harmonie et en paix dans la nature, c’est dans ce sentiment là que nous devons trouvez la vibration de la paix, ce ressenti que nous avons, lorsque nous sommes seul dans la nature et en harmonie avec elle, là nous sommes bien souvent dans la vibration de la paix, nous avons un sentiment de paix extraordinaire.

Q.  Et alors dans ces instants fugaces, nous nous sentons vraiment plein d’amour et en osmose avec tout ce qui nous entoure, humain y compris !

R.  Oui, à ce moment-là lorsque vous êtes dans ce sentiment et dans cette sensation vous seriez tout à fait capable d’accepter tout ce qui, sur terre, est source de conflit et de faire cesser les conflits, c’est avec ce sentiment et cette vibration extraordinaires que cela est possible. A partir du moment où toi tu atteins la vibration de la paix, peu importe que les autres ne soient pas dans cette condition parce que si toi tu as atteint la vibration de la paix, ils ne pourront plus te faire la guerre, ils ne pourront plus te toucher. Et, s’ils ne veulent pas te regarder, c’est qu’ils en sont à des vibrations bien inférieures, mais ils parviendront à te rejoindre un jour ou l’autre, même s’il faut quelques siècles pour cela !

Q.  Est-ce que d’arriver à l’équilibre entre les réactions de l’esprit et du corps permet d’accéder plus facilement à la vibration de la paix ?

R.  Oui, pour accéder très facilement même à la vibration de la paix, il faut réunir les 3 éléments : corps, cœur et esprit, qui soient en unité totale pour que nous puissions nous ouvrir à la vibration de la paix en toute sérénité.

Q.  Est-ce qu’on peut dire que la paix, cette vibration de la paix, s’est constituée dans sa forme originelle en dehors de toute énergie ou élément négatif ?

Et de mon côté, je pensais que la clé se trouvait dans le mot «sûreté»  c’est-à-dire toutes les vibrations peuvent, à un moment ou à un autre avec les défauts que nous avons, tomber dans le négatif, or la paix est forcément positive !

R.  Oui, ce que vous venez de dire l’un et l’autre est à retenir comme un enseignement pur et profond, c’est tout à fait exact, et je veux juste rajouter que la paix n’est pas intervenue parce qu’il y a eu la guerre, la paix existait avant la notion de guerre, il y a eu la guerre parce qu’il y a eu d’autres défauts qui se sont inscrits dans nos esprits et dans nos corps, mais la notion de la paix était une vibration originelle très forte.

Q.  Est-ce qu’il y a des paliers de négatif qui sont imprégnés dans nos cellules qui font un blocage à la vibration de la paix ?

R.  Oui exactement, tout à fait. Les sommes de notre négativité, qui sont engrammées dans nos inconscients, sont tout à fait là pour nous empêcher d’atteindre la vibration de la paix. Croyez-moi, pour pouvoir atteindre la vibration de la paix sans passer par les autres, il nous faut absolument passer de l’amour à la paix. Ces deux vibrations -AMOUR et PAIX-, se conditionnent et se chevauchent pratiquement sans besoin d’intermédiaire.

Q.  Est-ce qu’on peut dire que la paix aurait une origine positive dans la pureté, et que toutes les vibrations seraient dans un sens d’évolution vers le parfait ?

R.  Je vais vous faire deux distinctions : la première, c’est que la paix ayant existée à l’origine des temps, est une force égale à l’amour. Pour la paix, il y a eu la guerre qui s’est fomentée. Contre l’amour, il y a eu la haine qui est apparue. On peut dire que la paix et l’amour sont des éléments originels purs et déjà parfaits. On peut dire que la haine et la guerre sont des éléments rajoutés qui veulent annihiler le parfait qui était déjà existant, parce que toute évolution se base et se place sur des concepts d’obligation de travailler quelque chose. Or s’il y a déjà la notion de guerre et la notion de haine, on ne peut pas les travailler ! Au départ, quand l’amour s’est créé, la paix a aussitôt pris place, cela ne pouvait être autrement, la haine, elle a pris naissance à partir du moment où les êtres se sont rendu compte de leur place et ont voulu l’imposer, la haine c’est un sentiment qui a pris naissance au moment où il a fallu partager, et ceux qui sont éloignés de la conception du partage et de l’égalité par exemple, auront bien du mal à les considérer.

 

Il n’y a pas forcément une grande vibration dans tous les autres domaines, mais dans le domaine de la paix, la vibration est immense, extraordinaire, accessible à tous, et elle unifierait toutes les autres en une seule flambée si nous étions capables d’avoir dans le cœur, dans l’esprit et dans le corps, le sens de l’unicité, de l’osmose, de l’équité, du partage et de l’échange, mais surtout le désir plus fort que tout de la paix pour tous et pour tout.

 

Bonne année 2018 à tous, et pour chacun d’entre nous, que nous puissions connaître, sentir,  retenir et partager cette belle vibration de paix !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *