La fidélité dans l’amitié, condition essentielle pour instaurer l’amour amitié !

L’amitié, c’est être capable d’aimer, par l’esprit, un être qui n’est pas de ton sang ou de ton corps. C’est savoir accorder à cet être d’être ce qu’il est face à toi, sans jamais le trahir, et s’il te trahit ne plus le voir si cela doit être ainsi, mais ne pas lui en vouloir, être cependant    dans la vérité face à lui, surtout s’il commet par ailleurs de mauvaises  actions. Lorsque vous avez un ami et que cet ami vous confie un secret, et que vous vous empressez de dire ce secret à quelqu’un d’autre, c’est absolument être infidèle à cette amitié, c’est de la traîtrise et une infidélité notoire et fondamentale. La condition d’amour se trouve dans la façon d’aimer malgré les difficultés à comprendre l’autre, les autres. Quand l’homme et la femme aimeront sans jugement, l’amour sera vainqueur et les conditions seront remplies pour dire que c’est de l’amour. Il faut cependant que nous parvenions à la plus haute vibration qui est celle de la compréhension, car c’est par la compréhension que l’amour vivra et sera vrai. Si la personne n’arrive pas à se sortir d’une mauvaise façon dans laquelle elle est, ça ne veut pas dire que nous devons ne plus l’aimer ou que nous devons cesser de l’aider. Nous pouvons le faire toujours par le moyen de notre pensée si nous ne pouvons le faire en action, et si nous parvenons à penser du bien pour cette personne-là, ce sera formidable, car elle pourra puiser en nous une force dont elle a besoin pour être comme nous. Mais il serait bien intéressant de nous voir à sa place : 90 fois sur 100, nous agirions comme elle ! Alors, merci de vous remettre à chaque instant en question avant de cesser d’aimer quelqu’un qui ne fait pas ce que vous jugez être le mieux !

Q.  Est-ce qu’on peut dire que la bonne volonté fortifie la fidélité ?

R.  La bonne volonté, absolument, mais surtout le sens de la fidélité, le sens de l’amour, le sens du véritable amour qui vous donne le désir d’être fidèle à un ami, de ne pas le trahir, et c’est savoir en toute circonstance, vous-même, ne pas vous sentir trahi si votre ami n’a pas pu vous inviter à une grande réception qu’il ou qu’elle a donné parce que ce n’était pas possible, eh bien il ne faut pas vous sentir trahi par ce genre de chose. Vous devez accepter que dans l’amitié vous ne pouvez être convié partout même en tant qu’ami. Il faut malgré tout voir que cette amitié est bonne en fonction des actions que l’autre va exercer vis-à-vis de vous, c’est très important de le voir ainsi.

Q.  Quelle est la différence entre la fidélité envers quelqu’un et la reconnaissance à quelqu’un à la suite d’une aide ponctuelle ?

La fidélité à quelqu’un cela signifie ne pas la tromper en allant dire du mal d’elle, à droite et à gauche, ou en racontant sa vie ou en étant irrespectueux de ce qu’elle est.

La reconnaissance c’est savoir donner à ton tour à une personne qui t’a donné quelque chose, c’est savoir à tout instant être présent pour elle si elle a besoin de toi un jour.

Q.  Quelle est la faiblesse qui fait que nous ne nous rendons pas compte du changement de l’autre ?

R.  La faiblesse qui fait que tu ne te rends pas compte du changement de l’autre, c’est que toi, tu continues à l’aimer tel que tu l’as connu, et que lui, il a dévié. Il ne t’aime plus tel qu’il t’a connue. C’est ce qui se passe une fois sur deux dans l’amour-amitié. Il faut absolument que tu saches que tu es émetteur et récepteur. Si tu ne sais pas faire l’échange et si tu ne sais pas faire passer cette énergie, qui est l’amour en toi, pour la redonner, ça posera énormément de problèmes, oui, mais les problèmes seront afférents à ce que tu ne sais pas partager. Si la personne n’est pas un bon récepteur, si elle ne sait pas faire pareil à toi, ça n’a pas d’importance. Tous ceux qui sont aimés et à qui on envoie de l’amour, sont des êtres qui sont tout à fait capables de se sentir heureux et qui, justement, grâce à la force d’amour qui leur est envoyée, sont capables d’avancer ensuite dans leur chemin de vie.

Q.  Comment pouvons-nous gérer cet amour-amitié, si la personne que nous avions eu pour amie ne nous donne plus signe de vie et manifestement ne nous renvoie pas cet amour-amitié ?

R.  Dans ce cas-là, il n’y a pas de problème. Tu peux rester sur ta position éloignée d’elle, mais tu dois continuer à penser à elle en te souvenant de ce qu’a été l’amitié du temps passé. Si elle t’a fait quelque chose de mal, par contre, tu peux absolument rester un petit peu loin d’elle et ne plus y penser, ne plus y penser réellement, sans la haïr pour autant ! Il serait bien, cependant, que lorsque nous avons aimé quelqu’un qui, ensuite, nous fait les pires méchancetés, nous soyons capables de lui garder dans notre cœur une place ; cela s’appellerait : aimer. Oui, je sais, c’est dur.

Lorsque vous aimez par l’esprit, lorsque vous réfléchissez par l’esprit, vous êtes beaucoup moins impatients que lorsque cela touche votre corps et votre physique. L’amour de l’esprit conditionne d’autres règles et obligations dont nous devons parler. Par exemple : quand vous êtes attirés par l’esprit vers quelqu’un, vous êtes beaucoup plus capables de discernement. Si l’autre masque sa personnalité, c’est que c’est un escroc. Mais, en règle générale, quand vous êtes trompés par un ami, c’est qu’il est devenu tout à coup différent de ce qu’il était avec vous ou qu’auparavant, il avait pu être faux.

Lorsque vous avez une discussion — intellectuelle ou politique — avec quelqu’un dans l’amitié, ça reste dans votre esprit, ça devient une opposition et vous ne faites pas forcément travailler votre physique. Je vous donne cet exemple parce que lorsque nous aimons et vivons avec une personne, notre impatience va alors être parfois décuplée pour des petits riens. Vous le voyez tous autour de vous, et pour vous-mêmes, dans votre famille, dans votre vie personnelle, vous vous voyez faire, ou, plus exactement, vous ne vous voyez pas vraiment faire, mais vous le voyez plus chez les autres que chez vous : « Mais ils se disputent tous pour des petits riens ! ». Pourquoi ? Parce qu’ils aiment avec le cœur, avec le corps et avec l’esprit, et dans ce cas là, l’énervement, l’agacement et l’impatience sont alors très, très grands, alors que dans l’amitié, ça reste plus au niveau de l’esprit. Nous avons tendance tous à être plus généreux et plus ‘coulants’ avec nos amis qu’avec nos conjoints. C’est pour cela que l’amour-amitié serait le plus facile à réaliser.

Savoir aimer sur le plan amitié, c’est tout autre chose. C’est savoir accorder à quelqu’un d’autre, qui n’est pas toi, la même importance qu’à toi et c’est savoir lui donner, dans l’amour-amitié, une considération à ce qu’il est sans jamais le trahir et sans jamais lui être infidèle. Oui, cela, c’est quelque chose que nous devons apprendre à tous les niveaux.

Q.  Certaines fois dans l’amour amitié, l’amour disparaît, mais rien nous empêche de rester fidèle à l’amitié qu’on prime dans un moment de notre vie, qu’en penses-tu ?

R.  Oui, tu peux rester fidèle à l’amour que tu donnes à la personne qui est ton amie, et si des choses vous opposent, essayez de ne pas vous séparer en vous détestant, mais en continuant à vous respecter serait la marque de la fidélité, mais malheureusement ça ne se passe pas du tout comme ça. Au degré de notre évolution actuelle et le négatif aidant, il nous est très facile de trahir, car si nous étions réellement positifs, la fidélité serait innée.

Il a été prouvé, depuis l’aube des temps, que les hommes et les femmes de cette planète ne supportaient pas d’être trahis, ne supportaient pas d’être trompés, surtout dans l’amour à deux, dans l’amour de l’amitié aussi.

Il a été prouvé que les 3 formes d’amour (à deux, dans la famille et dans l’amour amitié) sur terre, étaient nécessaires dans le sens de la fidélité, il faut en avoir parce que si vous n’en avez pas, il est exact que les amours de l’univers ne pourront pas prendre leur place et leurs formes définitives et totales.

L’amour doit englober tous les êtres existants, tous les êtres de l’univers doivent s’aimer, se connaître, s’apprécier, et la fidélité doit être la condition du véritable amour, sans fidélité à ceux que vous aimez, vous ne pourrez prétendre être honnêtes et sincères.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *