Le corps, l’âme et l’esprit en une seule unité pour alléger notre négatif…et celui de notre planète !

Pourquoi faut-il que le corps se réunisse à l’âme et se réunisse à l’esprit ? Pourquoi ces 3 éléments, actuellement, sont dissociés, différenciés, et ce qui fait nos disparités et nos négations ? Ces éléments, bien souvent, fonctionnent tout à fait différemment et indépendamment les uns des autres. Il faut que nous arrivions à nous réunir et à nous unir dans notre propre constitution pour parvenir à faire de la nature et de la matière des alliées qui nous permettront de nous sentir beaucoup plus en accord avec elles. La différence et la distinction entre la matière et la nature sont importantes à faire, et nous le ferons par la suite. Ce que nous abordons maintenant c’est l’unité et l’utilisation pour chacun d’entre-nous des 3 éléments : corps, âme et esprit. Car chacun d’entre nous réagit en premier lieu par l’un de ces éléments, puis un deuxième élément et enfin le troisième.

Lorsque le corps réagit sans l’âme qui donne le naturel et sans l’esprit qui donne le mental, lorsqu’il réagit seul, la personne va forcément obéir à son corps. Dans ce cas, le corps va donner la rudesse ou la douceur, l’instinct va donner la violence ou la justesse, et l’éducation va donner le respect ou l’obéissance.

Lorsque c’est l’âme qui est plus forte que le corps, dans le naturel, elle va être insoumise au négatif et au mal, le cœur va donner l’amour ou la faiblesse et l’intelligence va donner la compréhension instantanée.

Lorsque c’est le corps qui réagit et que les autres éléments ne sont pas en harmonie avec lui, le corps alors, peut se tromper.

Lorsque c’est le naturel qui réagit et que les autres éléments ne sont pas en harmonie avec, l’âme va forcément réagir avec son naturel en tout premier lieu en toute circonstance, mais il lui faudra beaucoup de force pour ne pas défaillir, cela existe mais ce n’est pas la généralité, loin s’en faut.

Lorsque l’esprit réagit avec son mental, et que le corps et le naturel ne suivent pas tout de suite, il va réfléchir en permanence et être très hésitant dans la vie. Et ensuite il va prendre les autres éléments dans le sens négatif. S’il veut aller dans le sens négatif et qu’il veut être violent, il va faire agir son mental et son corps avec force, et il va faire taire son naturel qui commence à lui donner la bonté et l’amour, et il ne va pas avancer correctement dans sa vie.

Q.  Quelle est la différence entre le naturel et la simplicité ?

R.  Oui, le naturel et la simplicité, c’est un peu pareil, c’est absolument un synonyme que tu peux rajouter à côté du naturel. Ils vont ensemble.

Q.  Lorsque nous sommes dans l’instinct de survie, est-ce que nous séparons en fait notre corps, notre âme et notre esprit ?

R.  Oui, il est absolument évident qu’au tout début des temps, les êtres préhistoriques, qui arrivaient dans cette nature et qui devaient faire évoluer les corps, ont d’abord été attachés par le fonctionnement du corps, ensuite l’esprit a permis de faire les distinctions, la pensée a permis la réflexion et la création, l’âme a permis de définir qu’il y avait l’amour, mais c’est bien évident que c’est comme ça que ça c’est passé. Mais maintenant, toujours, encore, lorsque nous prenons vie et naissance dans ces corps humains, tout petit c’est déjà le corps qui réagit en premier, c’est parce qu’il y a la réaction du corps que la compréhension se fait aux autres niveaux, mais maintenant l’esprit a une plus grande facilité qu’avant de venir interférer sur le corps, puisque nous voyons l’évolution des tous petits enfants de notre époque, ils sont maintenant beaucoup plus éveillés et beaucoup plus rapidement au courant de tout, leur esprit a un peu plus rejoint les réactions du corps qu’au tout début des temps. L’âme, elle, n’est pas vraiment utilisée, elle n’est utilisée que lorsqu’il y a eu beaucoup d’amour dans l’enfance et la petite enfance, et l’on peut dire que l’amour de la famille, dans bien des lieux et pays sur notre terre, s’est dégradé, donc en pourcentage l’âme n’a pas une grande répartition active sur terre.

Q.  Pourquoi notre esprit et l’esprit des enfants évoluent de plus en plus vite, est-ce le résultat des nouvelles technologies ?  

R.  L’évolution est due au sens de l’observation que nous avons effectué au cours des âges, déjà par rapport à notre environnement, ensuite par rapport aux uns et aux autres, et surtout par rapport à ce que les autres ont démontré comme exemple dans tout domaine. Notre esprit en apprenant quelque chose, a fait l’évolution. Maintenant la technologie actuelle nous permet d’avoir une évolution supérieure, mais c’est surtout pour nous donner plus de rapidité à comprendre les choses que la technologie actuelle existe. La technologie est la suite logique donnée par le sens supérieur et obligatoire de la compréhension et de la connaissance des choses déjà existantes. Sur terre, il faut que les 3 éléments deviennent absolument en osmose, arrivent à être en osmose les 3 en même temps. C’est le mental, qui nous donne la conscience, c’est le corps, qui nous donne la connaissance et c’est le naturel, qui doit relier et unir les 2. Nous devons nous servir de ces éléments pour ouvrir notre corps à la connaissance, notre esprit à la conscience, et l’âme à l’application correcte des 2 éléments.

Q.  Est-ce qu’on peut considérer que le naturel va permettre d’utiliser la conscience de l’esprit et la connaissance du corps, que le naturel est quand même lié à l’intelligence, et l’intelligence va pouvoir utiliser toutes les capacités de la connaissance et de la conscience ?

R.  Oui celui qui sait se servir de son âme, ne peut faire autrement que d’aimer. Il a fallu créer les esprits pour que la pensée puisse comprendre, connaître et savoir utiliser l’amour. Il a fallu ensuite créer les corps pour que la connaissance vienne s’ajouter à la pensée et à l’analyse. La connaissance ne peut entrer dans l’esprit, ce n’est que la connaissance intellectuelle qui nous est donnée dans l’esprit, c’est la connaissance des autres lorsque nous nous servons de l’intellect, mais bien sûr il est évident que l’esprit analyse la connaissance, mais la connaissance de l’univers, de ce que nous sommes, de la matière, de la nature, ne peut être exprimée et donnée que par le corps. C’est le corps qui la réceptionne.

Q.  Le naturel venant de la pureté, avons-nous chacun un naturel propre ?

R.  Nous avons en nous, un potentiel de naturel qui est extraordinaire, et qui nous appartient en propre bien sûr, et si nous savons nous en servir, nous n’aurons plus de difficulté avec le négatif. Le négatif qui existe sur terre, est maintenant plus fort que le positif et il ne peut évoluer. Je m’explique : il ne peut évoluer vers une conscience et une connaissance, le négatif prend le pas sur le positif, il englobe le positif, il le prend, et il le dissout, mais il ne permet aucune évolution. Alors je voudrais vraiment que ce naturel, dont nous sommes constitués, revienne avec force dans nos actions, dans nos analyses et dans nos comportements parce qu’il nous permettra de faire cesser ce négatif et de nous donner la force, par le bien, de ne plus laisser le négatif s’exprimer.

Q.  Si on fait appel à l’âme comme tu dis, est-ce qu’on ne risque pas d’être faible, puisque l’âme c’est l’amour et que très souvent l’amour est faible ?

R.  Si tu sais te servir de l’âme, en même temps que les autres éléments, tu ne seras pas faible, surtout si tu sais te servir avec force en même temps, que des autres, de l’élément naturel. Il est celui qui te permettra de ne pas tomber dans la faiblesse du cœur, et dans le manque d’intelligence par gentillesse. Les autres éléments, le corps et l’esprit sont venus en renfort, justement, pour que l’âme prenne toute sa consistance et sa force, pour que l’amour, dans l’univers, devienne indétrônable, et qu’il soit la base de notre cheminement. C’est pour cela qu’il y a eu les esprits, et qu’il y a eu les corps ensuite. L’âme est le soutien de toutes les autres possibilités, même dans celles qui sont négatives. Elle les reconnaît et les distingue des bonnes sans défaillir.

Q.  Comment peut-on avoir conscience de notre naturel propre et comment le connaitre ?

R.  C’est simple. Si tu te mets à nu vis-à-vis de toi-même, tu vas faire ressortir ton âme. Si tu ne fonctionnes que par les principes qui t’ont été inculqués, tu ne vas pas pouvoir retenir ce naturel et t’en servir. Il faut absolument veiller à laisser parler ce qui, au fond de toi, est ce naturel et cet amour que nous masquons tous par un élément ou par un autre. Heureusement que dans nos pays, le sens de nos esprits garde sa liberté de pensées, car c’est grâce à cela que nous pouvons différencier si nos parents nous inculquent une mauvaise éducation, ou une moralité et un respect des choses totalement faux.

Q.  Est-ce que le fait d’utiliser en même temps tous les éléments, signifie que nous maîtrisons mieux les faiblesses des éléments –corps et esprit- par rapport à l’élément central l’âme ?

R.  Oui. Si vous utilisez les 3 éléments en même temps – corps – âme – esprit -, si vous savez vous servir de ces éléments avec la même force, vous ne pourrez pas vous tromper.

Le naturel nous permettra de ne pas se tromper, l’esprit nous permettra d’identifier et de comprendre les choses correctement et le corps nous permettra de connaître les choses. Tous les éléments utilisés en même temps annulent la faiblesse de chacun.

 

Nous devrions comprendre que l’argent ne fait pas l’avenir, et que l’intolérance ne sert pas l’amour.

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.