L’utilité d’un dictionnaire est bien celui de la référence ; celui où nous pouvons nous mettre en accord.

L’approche proposée est celle d’une base holistique qui intègre aussi toutes les évolutions faites ainsi que nos mémoires cellulaires pour apporter un éclairage, une compréhension, une logique, et de ce fait, une « manière d’être ».

 C’est le dictionnaire spirituel.

« Être spirituel, c’est être capable de concevoir le monde à la hauteur de chacun, c’est avoir foi au bien, c’est ne savoir se servir que du bien dans la vie, c’est bannir à jamais le mal et la méchanceté de nos vies, c’est croire que seul le bien a sa place dans le futur et dans tous les univers. »

 « La spiritualité donne la beauté à l’esprit. »