Utiliser nos qualités en priorité, c’est entrer dans cette facilité donnée par la vibration, véritable source de joie.

Q. Quelle est la signification de la « vibration » et, quelle est la différence avec une énergie ?

R.  La vibration est l’élément qui te ramène à te sentir dans un état. C’est un état qui t’amène à la vibration. La vibration est le principe qui te permet de vivre, de bouger, de te mouvoir. Alors que l’énergie, c’est la structure cellulaire dont tu es constitué, qui te permet de vibrer, d’évoluer, mais surtout de muter.

Au début des temps, lorsque l’amour a pris son amplitude, sa place, sa position, et qu’il a été décidé de créer en fonction de l’amour, il s’est aussitôt créé une vibration qui a permis à cet amour de garder son qualificatif positif, c’est la vibration de la paix qui s’est créée instantanément, avec des paramètres presque tangibles.

Toutes les vibrations sont des vibrations qui englobent les trois éléments : corps-cœur-esprit. Elles sont sur la même fréquence et doivent, les unes et les autres, trouver les fréquences du corps, du cœur et de l’esprit, en sachant que la fréquence du corps, c’est la matière, celle de l’esprit, c’est la pensée avec la faculté de savoir quand elle est juste, et celle de l’âme est celle du cœur et de l’amour qui le fait vibrer. Ces vibrations sont plus proches du corps et de la matière, ou de l’esprit, ou du cœur. C’est vrai que nous avons tendance à nous servir d’un des éléments avec une plus forte connotation, mais toutes les vibrations ont un rapport étroit avec les trois  éléments.

Q.  On peut imaginer un schéma dans lequel nous aurions un cône et sur le pourtour de ce cône nous aurions toutes les vibrations que nous avons à connaître, à rencontrer. Si on fait notre évolution à travers l’une de ces spirales, nous sommes automatiquement soumis aux négativités des spirales qui sont adjacentes et donc nous devons faire la compréhension pour agrandir notre spirale et effacer les négativités des deux autres, et ainsi de suite jusqu’à arriver à la compréhension globale. Mais si nous faisons la compréhension immédiate et utilisons la vibration de la paix, nous repassons par le canal central, celui de l’amour, qui évite tout ce travail et ainsi on sera au-dessus de toutes les vibrations et nous pourrons en faire la compréhension immédiate. Est-ce qu’on peut admettre ce schéma ?

R.  Oui ce schéma est très bon et permet de mieux comprendre ce qu’est une vibration. Une vibration c’est un fuseau, c’est comme un tunnel structuré des qualités de la vibration et imprégné des défauts qui l’ont créée. Le champ vibratoire de ce fuseau a une place déterminée dans l’espace. Lorsque nous entrons dans une vibration et que nous la touchons de toute notre personnalité, de tout notre corps, de toutes nos cellules, de tout notre être, lorsque nous faisons corps avec la vibration, immédiatement les autres vibrations seront attirées par nous et nous serons en opposition avec elles parce que nous ne serons pas tout à fait dans le sens de l’évolution de la vibration puisque nous ne l’aurons pas vraiment acquise. Pour acquérir toutes les vibrations d’un seul coup et ne pas avoir d’opposition, il faudrait entrer dans la paix tout de suite. Pour les autres vibrations, cela ne fonctionne pas de cette façon. C’est le cas unique d’opposition à un très grand positif parce que, en règle générale, lorsque nous sommes passés par des évolutions négatives et sommes arrivés au positif, nous ne devrions plus avoir de contraire qui s’oppose. C’est comme si vous entriez dans un tunnel qui forme une spirale, et que cette spirale heurte les spirales des autres vibrations. En finalité toutes ces spirales convergent vers celle de la paix et s’unifient grâce à elle.

Il existe 10 vibrations différentes, en dehors de la vibration de la paix et, pour chacune il existe un aspect positif et un aspect négatif. Chaque vibration a en lien des défauts et des qualités. L’objectif dans l’évolution est de se voir faire pour comprendre nos qualités et nos défauts afin d’atteindre la vibration qui nous correspond.

La vibration du rayonnement ; c’est savoir sans cesse être capable de faire comprendre le bon  sens dans l’analyse de la vie, de l’esprit, de l’amour.

Dans le domaine du rayonnement, tout ce qui est différent d’une personne à l’autre, le rayonnement de l’amour, le rayonnement de la joie, le rayonnement du rire, le rayonnement de toutes les autres qualités qui ont été utilisées pour créer le rayonnement, sont parties prenantes de la vibration. Tous les éléments d’une vibration sont alors pris en compte. Le rayonnement, c’est quelque chose que les autres vont capter. Dans toute votre splendeur, vous allez rayonner et vous allez faire passer aux autres une vibration qui va les attirer près de vous. Or, votre rayonnement pourrait être un rayonnement de personne totalement fausse, menteuse, méfiante, qui veut attirer à elle tout ce qui lui convient dans le mensonge et dans la malhonnêteté. Ce qui revient à dire que les êtres qui ont la force de vous faire croire aux mensonges, ou l’audace de vous entraîner à vous méfier alors qu’il n’y a pas lieu d’être méfiant, ou la facilité de ne pas faire transparaître leur hypocrisie, ces êtres‑là vous entraîneront sans que vous vous rendiez compte sur le chemin de l’erreur qui permettra à de faux paramètres de devenir des vérités. Voyez alors comme les rayonnements pourront être faussés.

Q.  Être dans le rayonnement, est-ce être dans la vérité ?

R.  Un peu. Le rayonnement est quelque chose de juste, plus que de vérité, tu vois un peu la différence. C’est sur cette vibration que se trouve le mensonge, la méfiance, l’hypocrisie. Et, lorsque tu as vaincu ces défauts, tu te retrouves dans le rayonnement, donc tu es dans ce qu’il y a de juste et tu peux absolument fausser le rayonnement en étant un menteur, et très ravi de l’être, en étant un hypocrite, et très heureux de parvenir à cacher ce sens.

Q.  Alors, le rayonnement est une vibration qui est empreinte de négatif parce qu’elle est issue du corps et, le corps est dans la matière est chargé de négatif ? Est‑ce juste ?

R.  Oui, tu peux le considérer comme cela, mais ce n’est pas une vibration qui est faussée, ce sont les défauts qui ont faussé, ce n’est pas pareil. C’est à partir d’un geste de sûreté dans la vibration que vous allez émettre, pas forcément de l’amour, ça peut être autre chose — bien sûr, l’amour a une force toute particulière par rapport aux autres vibrations, aux autres énergies —, mais cette vibration du rayonnement d’amour va vous permettre d’être dans la sérénité, la sûreté, la certitude. Il faut savoir comment nous servir de notre esprit, pour penser juste, de notre corps pour être juste et de notre âme pour ne pas être faux.

La vibration de l’infinité ; c’est savoir se faire entendre et respecter. Faire en sorte que les autres respectent ce que la vie leur donne. Savoir faire respecter l’être humain.

Dans la notion de l’infinité, ce qu’il y a de négatif et que tu apparentes à du vide, c’est le sentiment et le désir sur cette vibration d’être solitaire. C’est la solitude qui est le négatif dans cette vibration. Donc, soit tu la subis, soit tu la veux, mais c’est une opposition à l’infinité qui doit être dans le partage.

Q. Comment se fait-il que l’association de l’infinité et de la solitude puisse exister si malencontreusement ?

R.  Tout simplement parce que celui qui veut se retrouver dans l’infinité il ne peut le faire vraiment en s’harmonisant avec les éléments que lorsqu’il se retrouve seul avec eux. Donc, ça peut faire dévier tous ces êtres-là vers la solitude. Si nous voulons toucher cette vibration de l’infinité, il nous faut le faire dans la solitude. Si nous restons dans la solitude, seul au milieu des autres avec nos petites idées, avec nos grandes idées ou avec notre personnalité qui fait quelque chose de bien, nous ne pouvons pas partager. Si nous faisons quelque chose de bien, nous sommes obligés de partager. Si nous ne faisons rien et que nous restons dans l’isolement, nous ne pouvons pas partager, ce n’est pas possible : partager avec le vide, ce n’est pas ce qui est attendu !Il est obligatoire que si tu fais un partage, tu vas activer la façon de vivre de l’autre, tu vas le brancher, le mettre sur ta longueur d’onde, tu vas lui donner quelque chose qui te fait vivre, qui te fait vibrer, qui est une partie de toi, et l’autre va savoir s’en servir de cette façon. C’est le but. Les personnes qui ont une grande foi et qui arrivent dans l’infinité à retrouver le cœur du Créateur, sont obligées de vous donner des forces et de l’énergie. Vous êtes obligés de pouvoir puiser en cette personne le rayonnement qu’elle vous apporte, beaucoup, beaucoup de force pour instaurer la notion de partage un peu partout ailleurs. Vous aurez envie de faire comme elle, vous aurez envie d’être comme elle, vous ne pourrez pas faire autrement. Toutes les personnes qui arrivent à trouver leur vibration et à y rester, sont alors des exemples pour tous les autres, et quand quelqu’un a atteint le summum de sa vibration, il incitera les autres à lui ressembler. C’est pour cela que la première vibration à atteindre est celle du rayonnement, car si chacun atteint cette vibration, les autres seront très vite atteintes. Chaque vibration, dans sa qualité, est unique et extraordinaire.

La vibration de la visualisation c’est savoir respecter la vie humaine avec une considération immense.

Dans la vibration de la visualisation, on peut aller dans le futur voir ce qu’il va se passer pour une personne, mais on peut aussi aller dans son esprit voir ce qu’elle va décider qui pourrait bloquer son futur. Lorsque vous arrivez dans la vibration de la visualisation, vous êtes alors capables de visualiser la vérité pour l’avenir, de visualiser ce qui va se passer pour l’avenir, mais comme l’avenir n’est pas encore fait et qu’il y a toujours un avenir à quelque chose, vous allez alors vous baser trop souvent, si vous êtes très forts et très fermes, sur votre propre personnalité et vous allez visualiser l’avenir de quelqu’un en fonction de vous-même, et là, ça devient très négatif.

La vibration de la commisération c’est savoir tout comprendre, tout faire comprendre, c’est une grande tolérance et grande capacité à comprendre.

Q.  Est-ce que le négatif de cette vibration de la commisération serait de garder sa compréhension pour soi ?

R.  Ce n’est pas tout à fait cela. Le négatif sera de se tromper et d’accorder sa commisération à quelqu’un qui ne la mérite pas, c’est très subtil, et il faudra faire très attention parce que quelqu’un qui entre dans la commisération sera poursuivi par tous les escrocs de la terre et sera trompé par tous ceux-ci.

La vibration de la clairvoyance c’est savoir en toute circonstance exactement ce qu’il faut faire pour que les autres s’expriment à condition que les autres soient à l’écoute  et que tu veuilles les écouter.

La vibration de la clairvoyance, si vous ne la donnez pas dans le sens qui est adapté à la vibration de l’autre, vous allez créer des choses tout à fait anormales, et vous aurez une très grande difficulté parce que la faculté de la clairvoyance, c’est de percevoir ce qui ne peut pas être faussé. C’est dans la justesse, c’est dans la vérité que vous êtes lorsque vous êtes dans la clairvoyance, et vous allez alors automatiquement, par la vérité et la justesse, fomenter un cheminement qui va s’ouvrir sur une grande possibilité d’aller toujours dans ce qui est le plus juste face à ce que vous vivez. La négativité de la vibration de la clairvoyance, c’est de se tromper en permanence et ne pas parvenir à être dans la vérité et dans la justesse. Et le clairvoyant peut donner surtout l’impression d’être très impatient et, ce qui choque les autres, c’est de penser qu’il peut se croire supérieur. Il a la faculté d’être très vite dans la justesse des choses. Il atteint vite le sens de la clairvoyance et s’il est bloqué, il va alors se fermer complètement, ce qui est très normal.

Q.  Si une personne est dans la vibration de la clairvoyance et si l’autre ne l’a pas comprise, pas écoutée et a transformé ses dires en n’importe quoi, alors ceux qui sont en face ne vont pas vouloir voir la vérité et la justesse de ses propos et vont faire un blocage à la clairvoyance et ainsi vont entrer dans le côté négatif. De ce fait les autres vont lui refuser les sens, les circonstances, la compréhension. Est-ce cela ?

R.  Non, ça ne marche pas ainsi, ils vont tous faire un blocage à la clairvoyance,  ils vont tous entrer dans le côté négatif de cette vibration en ne voulant pas accorder à celui qui a fait quelque chose qui ne va pas, les sens de la compréhension, ils ne vont pas vouloir accorder à celui qui est dans la clairvoyance la justesse et la vérité, et celui qui est dans la clairvoyance  va bloquer, sans pouvoir aller plus loin également parce qu’il va y avoir un amalgame de ce qui ne convient pas, et tous vont être dans le mauvais sens.

La vibration de la limpidité c’est être capable de garder sa lucidité, ne pas dévier de ce que l’on pense et ne pas se laisser déstabiliser.

La vibration de la limpidité, lorsqu’elle est dans la négativité, va être heurtée par un sentiment d’impuissance à aller plus loin, d’impossibilité d’avancer. La limpidité conditionne la facilité dans le déroulement de toutes évolutions, conditions de vie. Dans la vibration de la limpidité, coule de source le sentiment d’une certitude, d’une sorte de ferveur, certitude dont découlent les événements les uns derrière les autres, dans un rythme d’harmonie absolue. La limpidité, c’est l’harmonie, et dans cette vibration, lorsque vous êtes heurtés par son négatif, c’est surtout que vous aurez un blocage, qu’on va vous faire un stop à ce sentiment d’écoulement des choses : on va vous empêcher de continuer à avancer sur votre évolution. Voilà ce qu’il se passe pour la limpidité. Dans la vibration de la limpidité, il y a blocage lorsque tu ne comprends pas les choses : c’est le manque de compréhension qui fait un blocage. La limpidité veut que la compréhension se fasse automatiquement. En règle générale, dans la vibration de la limpidité, lorsque tu es bien dans ta vibration et que quelqu’un vient te bloquer, il le fait d’une façon très méchante, très insidieuse. Il vient te dire des choses qui vont te déstabiliser dans tes certitudes, parce que la limpidité est très fragile. Elle peut absolument être détournée et ce sont toujours les autres qui vous font vous détourner de la limpidité. En règle générale, celui qui est dans la limpidité ne s’en détourne pas tout seul. Ce sont les autres qui l’aident à s’en détourner, qui le bloquent pour qu’il s’en détourne. Il vous faut donc être sûr de vous et limpides dans vos certitudes.

Q. Pour ne pas se laisser déstabiliser, il me semble qu’il faut analyser l’autre, voir ce qu’il cherche, et surtout ne pas entrer dans son jeu ?

R.  Oui, justement, mais il faut alors une très grande force et une très grande certitude pour rester en harmonie avec cet autre qui tente de te faire bousculer de ta limpidité. Le négatif de cette vibration est de ne pas être inébranlable et de vous laisser entraîner dans la souffrance, le mal, la peine que les autres voudront que vous subissiez.

La vibration de la valorisation c’est être tenace lorsque cela s’impose, ne pas lâcher sur ce que tu sais être la vérité.

Le grand négatif de la vibration de la valorisation, c’est de vouloir à tout prix valoriser les autres alors qu’ils ne le méritent pas, de valoriser à tort et à travers. Il faut savoir se valoriser et valoriser l’autre à sa juste valeur, et là, c’est une très grande difficulté que nous avons parce que nous valorisons pour des petits riens et à côté de cela, les grands défauts de la personne ne sont pas pris en compte. Celui qui est dans la valorisation et qui parvient à démarrer quelque chose de bien et qui se sent tout à coup supérieur parce qu’il a commencé quelque chose et que c’est très léger, se croit tout à fait investi de la valorisation : il se valorise lui-même et il va valoriser aussi les autres, quand il est positif, pour des choses qui sont encore trop sans conséquences.

La vibration de la philosophie c’est la générosité.

Pour entrer dans la vibration de la philosophie, le négatif n’existant pas dans cette vibration, il faut tout prendre en compte, même ce qui est négatif. Alors, pour savoir trier ce qui est dans le bon sens et ce qui est dans un plus mauvais sens, c’est très difficile car dans la vibration de la philosophie, nous sommes obligés de tout accepter, de tout comprendre, de tout réfléchir, de tout cadrer. Et, le négatif sera de ne s’attacher qu’à des philosophies mauvaises qui n’auront pas de bonne évolution. Dans la vibration de la philosophie, le négatif pourra être d’avoir des conceptions en permanence faussées et n’être capable que de mauvaises conceptions philosophiques. Être en permanence sollicité par ce qui est mauvais est le négatif de cette vibration. La vibration de la philosophie, quand elle est atteinte, donne la possibilité de tout concevoir dans le bien, ou de tout laisser aller dans le mal.

La vibration de l’absolu c’est savoir être juste quand tu as tous les tenants et aboutissants venant des autres, c’est savoir deviner, c’est l’honnêteté.

La vibration de l’absolu dans son négatif est quelque chose qui nous empêche absolument de bouger et de faire quoi que ce soit. Le négatif de l’absolu revient à dire que pour la moindre petite chose, sans intérêt et sans importance, quelqu’un peut se croire dans l’absolu. Se croire dans l’absolu alors que l’on affronte un petit rien du tout est très négatif car on se croit absolument investi de toutes les forces et de toutes les vérités alors que nous sommes à un balbutiement qui ne signifie rien. Être dans cette vibration signifie que l’on a fait abstraction de tout pour être sûr de tout. Si on est dans le négatif de cette vibration, on se trouve alors capable de ne rien avoir compris du tout et de croire avoir tout compris. C’est la vibration où l’on peut très facilement se tromper sans s’en rendre compte.

Q.  Alors, si nous mettons ce que tu viens de nous dire sous forme d’image, pourrions-nous dire que dans ce négatif-là, les gens qui ont franchi une taupinière croient qu’ils sont arrivés au sommet du monde et qu’ils se sentent et se croient les meilleurs ?

R.  Oui et lorsque vous avez à faire à quelqu’un qui est dans ce sens-là, vous allez alors être vraiment très déçus de la personne parce que, à un moment donné, elle va se montrer tout à fait traître et va vous faire des choses qui seront terribles parce que, dans cette vibration de l’absolu, quand elle est vécue au positif, c’est vraiment le meilleur qui est donné et, au négatif c’est de se croire le meilleur pour un rien du tout. C’est vraiment très grave car à ce moment-là, les êtres qui sont dans cette vibration auront la force de déstabiliser les autres et d’être plus forts que les autres.

La vibration de la tranquillité c’est savoir vivre, être heureux de la vie, être capable d’aimer tout ce qui est existant, ne pas faire d’échelle de valeurs, c’est être à la portée de tous.

Pour la vibration de la tranquillité, les personnes qui vont se trouver dans le négatif de cette vibration sont celles qui vont mettre les plus grands désordres parce qu’elles vont se trouver dérangées par ceux qui, face à elles, ne voudront pas qu’elles restent dans la tranquillité, ou alors, lorsqu’elles seront dans la tranquillité, pourront absolument se mettre en colère pour n’importe quoi, pour rien du tout, contre quelque chose qui n’a pas d’intérêt. Cette vibration de la tranquillité, dans son négatif, est absolument dérangée par tout le monde. C’est une vibration très haute et très élevée, qui est en permanence dérangée par ceux qui ne sont jamais satisfaits, par ceux qui sont en colère, par ceux qui sont agressifs, par ceux qui font le mal. Lorsque quelqu’un est dans la vibration de la tranquillité, y est parvenu, les autres viendront en permanence le titiller pour le rendre mauvais, le faire sortir de cette vibration qui est belle, mais qui les dérange parce qu’ils ne peuvent alors plus du tout exercer leurs prérogatives d’insatisfaction, de colère, d’agressivité, …

Les vibrations regroupent en leur sein les sens très forts de tous les contraires qui s’opposent dans un domaine. Nous avons tous beaucoup de faculté à nous servir à la fois de notre corps et de notre esprit pour réfléchir, pour penser, et lorsque nous serons complètement capables de nous servir de nos trois éléments -corps, cœur et esprit- en même temps pour réagir, nous n’aurons plus aucune peine à entrer dans les vibrations. Mais pendant quelques décennies encore, il y aura le négatif des vibrations qui va gêner et qu’il va falloir transformer, qu’il va falloir faire changer. L’utilisation de nos qualités est ce qui va nous permettre de le faire, et nous sommes bien partis, dans cette époque, pour que cela soit ainsi !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.