Couples en confinement, comment faire de cette situation une évolution constructive ?

Nous avons tous un élément très important qui conditionne notre place, c’est le masculin ou le féminin, dans nos attributions, dans nos positions, dans nos missions, l’élément féminin, ou, et, masculin, ces deux éléments sont d’une très grande importance pour nous permettre d’avoir une force toute particulière.   

Mais nous en parlerons un peu parce qu’au niveau de la construction et de tout ce qui est à caractère évolutif dans le progrès, cela s’appelle constructif, cela s’appelle être capable de gérer des paramètres existants dans des domaines bien déterminés.

Comment nos esprits sont capables de réagir face à ce qui, dans notre environnement, nous pose encore tant de problèmes, de difficultés ? Comment dépasser certains points d’achoppement entre nous, à nous comprendre mieux et à dépasser nos réactions négatives et à faire en sorte que le positif soit dans nos réactions, instinctif, qu’il devienne instinctif au lieu de ces réactions négatives instinctives que nous avons l’habitude d’utiliser ?

L’habitude que nous avons eu à fonctionner avec le négatif, nous a donné la force de construire et d’organiser la vie de notre planète dans le négatif et c’est pour cela qu’il est le plus fort actuellement. Il nous faut apprendre à fonctionner instinctivement avec le positif pour inverser le cheminement, et pour cela nous avons à notre disposition tous les éléments pour comprendre comment le faire. Nous allons apprendre à faire cela, et à partir du moment où les énergies féminines seront plus fortes, cela sera possible.

Q. Quelles sont les différences entre masculin et féminin et l’importance du rôle de chacun ?

R. L’importance du féminin signifie que la force féminine est une force qui est calme, pondérée, décisive. La force du masculin est une force passionnée, délibérée et qui donne un sens d’opposition permanente. Voilà les différences.

En matière de discussion lorsqu’une opposition est passionnée, directive et ne veut pas sortir de son contexte, celui qui en face à une vibration plus singulière, c’est-à-dire plus unique et plus seule, surtout lorsque la personne est seule face à tous, donc il serait important d’amener une force beaucoup plus calme, pondérée et décisive. La décision découlera de la pondération et du calme, et dans le cas de la force masculine la constructivité sera passionnée, directive, définitive et sans appel. Le négatif étant en passe de s’installer un peu trop sûrement, il faut maintenant voir l’énergie féminine et ses complexes prendre place dans cette matière, cette nature, et c’est grâce à cette énergie déployée, et mieux et plus utilisée, que cette nature humaine prendra tous ses sens. Alors, il faudrait quand même bien réfléchir à cela et aller nous servir de la polarité qui n’est pas la nôtre. Je m’explique : lorsque que vous sentez qu’une opposition est très grande, il faut inverser, dans votre vibration, le sens du féminin avec le sens du masculin ou vice et versa.

Lorsque dans le sens féminin votre parole va passer, c’est bien, mais lorsqu’elle ne passe pas il faudra aller chercher la force masculine à ce moment-là, et devenir directif pour être sûr de vous. C’est important d’avoir les deux polarités.

Q. La polarité du corps et de l’esprit est-elle la même pour tout le monde ?

R. La polarité qu’elle soit du corps, de l’esprit ou de l’âme peut être absolument différenciée.  

Si vous êtes né homme, c’est que votre tendance est masculine, si vous êtes née femme, c’est que votre tendance est féminine, même si vous avez des comportements qui peuvent être plus féminins ou plus masculins. Notre esprit et notre corps sont masculins si nous sommes homme. Notre esprit et notre corps sont féminins si nous sommes femme. Et notre âme porte les deux principes. Les transsexuels sont aussi à considérer, car ils nous font voir combien les deux principes féminin et masculin sont importants.

Dans une discussion par exemple, la vérité, c’est bien quelque chose qui est très important au niveau de la certitude que nous devons avoir, mais cette façon de se comporter avec directive, avec une directive si dure, n’est pas l’apanage d’une discussion qui est en opposition.

L’apanage d’une discussion qui s’oppose serait de rester calme, pondéré et serein face à l’autre. Ce n’est pas la passion qui va faire que tu ébranleras la position de l’autre, c’est la sérénité et la fermeté, mais le pas entre la fermeté et la dureté est dur à cerner, il faut en faire la différence en réfléchissant aux principes féminin et masculin.

Automatiquement si tu vois une opposition qui devient violente ou qui devient dure, qui n’arrive pas à sortir de son contexte, il faut inverser la façon de parler et prendre le sens féminin pour parler, et il faut y parvenir. Et si dans le sens féminin tu n’arrives pas à te faire entendre, il faut prendre le sens masculin, il faut arriver à faire cela.

Q. Peut-on dire que tout ce qui est masculin, donc l’insolite, le présent, le temps passé, ça demande quelque chose de passionné, de délibéré pour être mené à bien, alors que tout ce qui est féminin et donc jusqu’à présent, il y a beaucoup plus de féminin que de masculin, demande pour aboutir, d’être pondéré, d’être calme, parce que sinon ça n’aboutira pas ?

R. Oui c’est absolument exact, ce que tu viens de dire est juste et vrai c’est la force constructive et je rajoute que pour la force constructive il n’y a pas, absolument pas de paramètres négatifs, positifs, de notion de bien ou de mal, il n’y a qu’un paramètre qui est masculin, féminin.

Le négatif et le positif ne sont pas deux choses qui s’achoppent et s’entrechoquent, parce que le négatif mange le positif, absorbe le positif, parce que le bien est absorbé par le mal, le bien n’entrechoque pas le mal, il se laisse manger ou le mal se laissera manger à un moment donné. Vous devez réfléchir à ces paramètres importants et différents, le masculin et le féminin.

Q. Pourquoi et malgré soi, nous pouvons nous trouver débordé en laissant agir le négatif alors que rien ne laissait présager d’avoir cette réaction ou ce comportement ?

R. Lorsque nous sommes dans l’élément négatif plus rien de ces polarités n’a d’importance, surtout si nous utilisons nos défauts respectifs. Nous ne savons pas fluctuer avec ces deux polarités qui sont nécessaires et essentielles à notre comportement dans une société qui est faite d’hommes et de femmes, et lorsque nous nous laissons entraîner dans le négatif nous n’arrivons pas à opposer cette force constructive et qui pourtant nous aiderait, vraiment à trouver les bonnes solutions entre ces éléments qui se contrarient et qui s’associent, et qui devraient surtout se réunir et nous permettre de réagir selon leurs compensations.

Q. Lorsque nous sommes confrontés à la violence verbale qui est négative, là où la douceur ne peut être entendue, la parole a-t-elle une influence et quelle est la manière de s’en servir ?

R. Les mots employés ont une influence extrêmement grande, il faut bien savoir et bien retenir et toujours comprendre que notre création est basée sur la création du verbe et du son, donc ces deux éléments ont une force exceptionnellement grande lorsque nous nous en servons. Si nous nous en servons en négatif, c’est bien évident que cela a une connotation très difficile envers la personne que nous abreuvons de ce négatif, et que l’emploi des mots et le ton utilisé peuvent faire dépasser toute polarité féminine ou masculine. Si nous donnons aux hommes la prérogative de pouvoir jurer par exemple, allons-nous l’empêcher aux femmes ? Pourquoi ces deux oppositions, qui finalement ne veulent rien dire, pourquoi doit-on autoriser quelque chose parce qu’on est homme et interdire quelque chose parce qu’on est femme ?

Q. Quelle est la nature de cette force ?

R. La nature de cette force est tout simplement celle qui nous caractérise en tant qu’homme ou femme. Elle est celle de notre nature, la nature humaine est féminine et masculine, donc cette force constructive est caractérisée par notre nature.

Si au tout début des temps les hommes et les femmes de cette nature avaient obéi à leurs critères en se respectant et non en cherchant à s’écraser les uns les autres, il n’y aurait pas de négatif aussi fort sur notre planète, le négatif aurait été absorbé très vite par le positif, et nous aurions pu construire un vrai paradis !

Q. Cette force va trouver son application en chacun d’entre-nous, c’est-à-dire que celui qui va exercer sa force, elle part de lui, le sens d’action de cette force c’est obligatoirement l’autre, et ce qui est là obligatoire c’est que cette force qui va vers l’autre, va déclencher un retour. Alors, est-ce que c’est un retour d’une autre force ? Existe-t-il une intensité de ces forces ?

R. Oui, en fait la force féminine et masculine sont des forces complémentaires, complètement associées. Il faudrait sortir de nos carcans que nous imposent nos places respectives dans cette société ainsi construite par nous à ce jour. Si nous arrivons à sortir de ces carcans, à faire vibrer cette force féminine et cette force masculine exactement au même niveau, cela nous donnera la possibilité de maîtriser le négatif et de savoir où il se trouve, de savoir où il se place et de l’obliger à faire marche arrière. Lorsque en nous servant de ces complémentarités féminine et masculine, nous allons nous trouver en opposition avec quelqu’un, nous ne serons pas longtemps en opposition, nous les combattrons sur leur terrain et nous les empêcherons d’avoir un pouvoir négatif sur nous et de nous induire en négatif et de nous donner leur négatif, et notre positif va pouvoir à ce moment-là absorber ce négatif.

Il n’y a pas de problème si nous définissons les choses ainsi, nous serons très forts et nous aurons un pouvoir sur la personnalité des gens qui restera, ou trop féminine, ou trop masculine.

Je désirerais vraiment que vous sachiez tirer de chaque situation et de chaque être le positif, vous devriez le faire sortir et c’est en vous servant des deux forces, des deux pôles, masculin, féminin, que vous allez pouvoir le faire. Il ne s’agit pas de vous servir d’un négatif pour faire sortir un négatif, il ne s’agit pas de vous servir d’un négatif d’une manière active pour faire sortir le positif, il s’agit de constater un état, ça c’est une chose mais ensuite de le provoquer en positif, c’est quand même bien mieux de pouvoir faire cela.

Q. Comment définir la force masculine et la force féminine sur le plan négatif et sur le plan positif ?

R. Oui si l’on prend les deux côtés, le champ des forces équilibrées, les hommes ont une force qui se traduit plus avec l’esprit et le corps, et les femmes ont une force qui se traduit plus avec l’esprit et le cœur. Pour la force constructive positive masculine, il faut dire que c’est la fermeté qui est la mieux placée. Pour la force constructive négative masculine, il faut dire que c’est la violence et cette violence est quelque chose de très grave, puisque le monde est à feu et à sang actuellement, à cause de la violence masculine.

Pour la force constructive féminine positive, c’est l’amour, la douceur qui est le mieux aspecté. Pour la force constructive féminine négative, c’est la colère, la trahison, et la calomnie, qui sont les plus à prendre en compte.

Q. Est-ce que l’homme pour utiliser les forces constructives masculines positives doit prendre un état de fermeté pour utiliser la force constructive féminine ou la force constructive masculine, et est-ce que la femme pour utiliser les forces constructives positives, doit se mettre en état d’amour et de douceur pour utiliser soit la force constructive masculine, soit la force constructive féminine ?

R. Bien, alors lorsqu’une femme est réellement positive c’est ce qu’elle fait, lorsqu’un homme est réellement positif c’est ce qu’il fait. Lorsqu’ils sont négatifs, ils font l’opposé de ce qu’ils devraient faire ; la femme va chercher la violence, et l’homme va chercher la calomnie.

Q. Peut-on dire que lorsque l’on utilise notre force masculine qui est moins positive et plus forte, nous recevons des épreuves à travers notre force féminine qui est positive et plus faible ?

R. La force féminine n’est pas plus positive et plus faible, la force masculine n’est pas plus négative et plus forte, ces deux forces sont exactement de même force lorsqu’elles sont équilibrées, il faut bien savoir cela, il ne faut pas croire que l’une est plus faible que l’autre et l’autre plus forte. La tendance masculine va plus facilement dans le négatif et la tendance féminine plus facilement dans le positif, c’est la seule différence, mais des deux côtés féminin ou masculin le négatif peut être utilisé à fond, à tout moment.

Dans un couple, les hommes montrent beaucoup plus facilement ce qu’ils sont que les femmes. Lorsqu’un homme et une femme se marient, en règle générale l’homme demande à la femme de rester à son service et de ne plus avoir de vie indépendante de lui, et lui garde sa vie indépendante, donc, la femme sait à quoi s’en tenir sur l’homme en règle générale, et l’homme demande toujours beaucoup à la femme.

Q. Est-ce que par rapport à la société, à la politique, l’évolution ne tenterait pas de mettre en valeur plus la force féminine que la force masculine ?

R. Il faut tout simplement pour le futur que la force féminine arrive à retrouver sa place à hauteur de la force masculine, il ne faut pas plus de féminin ou plus de masculin, il faut les deux exactement au même niveau, au même degré.

Q. Est-ce que l’on pourrait dire que la force féminine est celle qui prépare et qui intègre tous les paramètres, et la force masculine serait celle qui entreprend l’action ?

R. Oui, tu peux le voir ainsi, mais les deux entreprennent des actions et sont complémentaires à différents niveaux. Pour avoir une force constructive, il faut savoir se servir de ces deux éléments, masculin, féminin. Lorsque nous nous servons de positif et de négatif, nous sommes  destructeurs et constructifs. Lorsque nous nous servons du mal et du bien, nous sommes bien ou mal, nous nous sentons bien ou mal, dans l’une et l’autre des deux formes de la même façon. Lorsque nous nous servons de la force féminine et masculine, des deux polarités, nous sommes constructifs et nous avons des pouvoirs, et nous avons une force exceptionnelle. Nous devons être capables de faire de nos différence masculine et féminine, un meilleur usage dans la complémentarité et surtout l’égalité. Si nous savons allier en nous les positifs de ces deux polarités, la force de ces deux polarités nous serons obligatoirement constructifs. Lorsque nous faisons la différence entre ces deux polarités, nous sommes obligés d’en faire sortir leur quintessence dans tout ce qui est bon, parce que lorsque l’on veut parler du mal et du négatif, chez la polarité masculine et chez la polarité féminine, ce sont les mêmes éléments qui dévient alors que dans la capacité de vie de ces deux espèces, de ces deux polarités il n’y a qu’une capacité absolument constructive qui apparait.

Alors je voudrais vous expliquer comment, lorsqu’un être est capable de maîtriser en lui ces deux contraires, de les tenir en lui très juste en équilibre, et de bonne façon en un équilibre permanent, comment les pouvoirs sont développés alors et avec leurs forces constructives.

Pour les pouvoirs des forces négatives et positives se contrarient, ou s’associent, le bien et le mal se contrarient, ou s’effacent l’un au profit de l’autre, il faudrait donc permettre au positif d’absorber le négatif sans le modifier pour que sa quintessence soit toujours là.

Le féminin et le masculin se contrarient lorsque nous nous opposons, mais en fait ce ne sont pas deux polarités qui devraient se contrarier, se sont deux polarités qui doivent impérativement se complémentariser, faire ressortir leurs forces respectives, qui doivent s’unir pour créer une troisième force, celle des pouvoirs extrasensoriaux.  

Que cette période nous permette d’inscrire dans nos mémoires, nos cellules et ainsi dans la matière cette force constructive pour que chaque être humain soit au cœur de nos préoccupations, au cœur de nos actions, au cœur de nos pensées, en fait au cœur de nos vies !  

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.